layer1-background

Examen visuel

complet pour tout âge
layer1-background

Équipement

à la fine pointe de la technologie

layer1-background

Sélection

Vaste choix de montures de tous genres

Bienvenue chez Poitras Optométristes

Établie depuis 1973, notre clinique ne cesse de croître grâce à la qualité de notre service et de nos produits. Le souci constant de satisfaction et la grande confiance de nos patients et patientes au fil des ans nous ont permis de bâtir une clinique visuelle à la hauteur de vos attentes.

Avec nos équipements à la fine pointe de la technologie, notre laboratoire sur place et notre grand choix de montures et de lentilles cornéennes, nous pouvons répondre à vos besoins. Nous avons aussi une deuxième succursale située à St-Jean-de-Matha pour mieux vous servir. De plus, nous faisons partie du plus grand réseau d'optométristes au pays (SOI), ce qui nous permet de vous offrir un excellent rapport qualité/prix.

Examen visuel complet pour tout âge

Évaluation de la vision et de la santé oculaire. Dépistage et suivi de maladies oculaires.

Équipement à la fine pointe de la technologie

Évaluation sous dilatation pupillaire, caméra rétinienne, champs visuels automatisés et techniques d’imagerie.

Suivi post-opératoire de chirurgie réfractive

L’obtention de bons résultats repose également sur le respect du traitement suivant la chirurgie réfractive .

Verres progressifs sur mesure

Verres progressifs de qualité supérieur, une vision précise et adaptée, de près comme de loin et dans toute les zones de transition.

Laboratoire de taillage et montage sur place

Nous permettant de préparer vos montures rapidement et parfois même pendant que vous attendez dans notre salle d’attente.

Ajustement de verres de contact

Nos spécialistes saurons ajuster les différents types de lentilles cornéennes qui sont disponibles sur le marché; verres de contact sphériques, verres de contact toriques, verres de contact multifocaux...

Salle de montre complète
Avec plus de 1000 montures

Verres de dernière technologie
Lunettes solaires et clips sur mesure
Lunettes de sport et de sécurité
Verres de contact de toutes marques
Larmes artificielles
Accessoires (lingettes, nettoyeurs, cordons, chaînettes)
Certificats-cadeaux

Montures

Avec plus de 1000 montures en montre, vous serez en mesure de trouver la monture qui conviendra à votre style et à vos exigences.

Notre Équipe

Nos 3 optométristes œuvrant au sein d'une équipe dynamique et minutieuse, sont d'un grand professionnalisme. Ils sont détenteurs des permis pour les médicaments diagnostiques et thérapeutiques.

Caroline Poitras, O.D., M.Sc.

Propriétaire

Caroline Poitras a complété son Doctorat en Optométrie à l’Université de Montréal en 2005. Elle est également détentrice d’un Baccalauréat en Microbiologie (1999) et d’une Maîtrise en Physiologie cornéenne de l’Université de Montréal (2001).

Elle partage son temps de bureau entre les deux cliniques que son père, Luc Poitras, a fondées il a y plus de 40 ans. Elle offre aux patients un service personnalisé et adapté à leurs besoins. Quand le temps lui permet, elle travaille comme Maître de Stage pour l’Ordre des Optométristes du Québec.

Finalement, elle collabore régulièrement avec différents partenaires du milieu de l’optique comme conférencière. Elle se fera un plaisir d’examiner vos yeux.

Luce-Andrée Tessier, O.D.


Luce-Andrée Tessier a complété son Doctorat en Optométrie à l’Université de Montréal en 2005. Elle pratique au sein de l’entreprise depuis 2007. Elle fut récipiendaire des prix : « Excellence des travaux d’orthoptique » et « Prix d’excellence en Sciences de la vision » (2005).

Elle a également reçu une bourse du Conseil de Recherches en Sciences Naturelles et en Génie du Canada pour des travaux de recherches durant ses études. Sa patience et son écoute sauront répondre aux besoins spécifiques de chacun. Il lui fera plaisir de prendre soin de vos yeux et de ceux de votre famille.

Julie Bélanger, O.D.


Julie Bélanger a complété son Doctorat en Optométrie à l’Université de Montréal en 2009. Elle s’est jointe à l’équipe de Poitras Optométristes suite à l’obtention de son diplôme.

Elle fut récipiendaire du prix « Vistakon Acuvue Eye Health Advisor Student Citizenship Scholarship » en 2008, décerné en clinique de lentilles cornéennes. Son champ de pratique varié en fait un atout pour notre équipe. Il lui fera plaisir de s’occuper de vos yeux et de répondre à vos questions à l’une des 2 cliniques.

Amélie Laurin, O.O.D.


Amélie Laurin a complété sa Technique en orthèses visuelles en 2010 au Collège Édouard-Montpetit. Elle s’est jointe à l’équipe en 2012. Elle saura vous conseiller selon vos goûts et vos besoins.

Elle vous guidera également dans le choix de vos lentilles ophtalmiques. Sa minutie permet d’assurer un rendement optimal lors de la livraison et de l’ajustement de vos lunettes, tant au niveau du confort que de la vision. Elle se fera un plaisir de vous servir.

Isabelle Gourd, Assistante certifiée

Lisa-Marie Breton, Assistante certifiée

Isabelle D. Brissette, Assistante certifiée

Carole Froment, Technicienne de laboratoire

Sylvie Prud’Homme, Coordonnatrice et responsable des achats

Geneviève Bruneau,Photographe médicale

Sophie Roy, Réceptionniste

Linda Gadoury, Réceptionniste

Le souci constant de satisfaction et la grande confiance de nos patients et patientes au fil des ans nous ont permis de bâtir une clinique visuelle à la hauteur de vos attentes.

info vision

Consultez votre optométriste régulièrement. Avec les années, vos yeux changent et un examen oculo-visuel régulier peut détecter des problèmes potentiels avant qu’ils ne deviennent plus sérieux. Votre optométriste vous conseillera sur la fréquence de vos examens.
Le glaucome

Le glaucome, une maladie sournoise qui se dépiste facilement. Le glaucome est la troisième cause principale de la cécité et il affecte environ 2 % de la population de plus de 40 ans.

En résumé, le glaucome résulte d’une pression oculaire élevée causée par des difficultés de drainage du liquide qui circule dans l'oeil. Cette pression élevée endommage graduellement la rétine qui tapisse l'arrière de l'oeil et particulièrement le nerf optique, causant une perte de la vision périphérique.

Le glaucome se manifeste rarement par des symptômes. Un dépistage précoce est donc important afin de permettre un traitement approprié et éviter ainsi des complications sérieuses, dont la cécité.

Vu que les pertes de la vision sont permanentes, le dépistage précoce est nécessaire.

Lors de votre examen complet de la vision, l'optométriste procède à la mesure de la pression intra-oculaire à l'aide d'un appareil appelé "tonomètre". De plus, il explorera vos champs visuels avec des appareils appropriés; il examinera aussi votre fond d'oeil et l'état du nerf optique avec un ophtalmoscope.

Ces tests cliniques doivent être effectués régulièrement. On conseille une visite annuelle, parfois plus si votre optométriste le juge nécessaire. Après l'âge de 40 ans, il est imprudent d'attendre 2 ans ou plus entre deux visites chez votre optométriste...

Les cataractes

Une cataracte survient quand le cristallin, un corps transparent situé derrière la cornée, devient opaque et empêche la lumière de se rendre au fond de l'oeil.

Le cristallin, c'est la lentille de l'oeil. On pourrait le comparer à l'objectif d'une caméra puisque, comme la lentille de l'appareil photo, le cristallin permet de concentrer les rayons dans l'oeil afin de les faire converger sur la rétine. Il permet ainsi la mise à foyer de l'oeil en se modifiant lorsqu'un objet est regardé de près.

Avec les années, les composantes du cristallin deviennent moins transparentes et développent des opacités. Cette condition est appelée "cataracte" et est plus fréquente chez les personnes âgées. On estime que près de 50 % des gens de plus de 65 ans en sont atteints, ce qui représente 800 000 Canadiens.

Lors de votre visite annuelle chez l’optométriste, celui-ci vérifie si vos yeux sont atteints de cataractes.

La dégénérescence maculaire

La dégénérescence maculaire est une maladie associée à l'âge et qui détruit graduellement l'aire de la macula, donc la vision centrale. Elle est la cause principale de la perte de la vision après 60 ans. Dans certains cas, la maladie avance tellement lentement qu'elle aura peu d'effet sur la vision. Par contre, chez d'autres, la maladie progresse rapidement et la perte de la vision centrale se fera dans un ou les deux yeux.

La rétine est un tissu nerveux qui tapisse le fond interne de l'oeil et qui est mince comme une feuille de papier. La rétine, on le sait, envoie les messages nerveux vers le cerveau.

Bien sûr, le principal facteur de risque demeure l'âge. On sait que les gens âgés de 60 ans et plus sont clairement plus à risque que les autres groupes d'âge. Si avant l'âge de 60 ans, le risque est d'environ 2 %, le pourcentage augmente jusqu’à 30 % après l'âge de 75 ans.

Les yeux secs

La source principale des larmes provient de la glande lacrymale située dans le toit de l'orbite du côté des tempes. Cette glande fonctionne principalement en réponse aux stimuli irritants, comme la fumée, le vent, les poussières, les oignons, etc. Les glandes lacrymales accessoires sont, elles, responsables de la sécrétion de base des larmes et du maintien de la lubrification continuelle des yeux.

Les larmes s'accumulent le long des paupières inférieures et sont drainées vers le coin interne des paupières inférieures et supérieures, par les canaux lacrymaux, dans les sacs lacrymaux. De là, les larmes sont acheminées vers le nez et la gorge. C'est pourquoi notre nez se bouche lorsque les yeux pleurent. C'est aussi la raison pour laquelle on peut sentir ou goûter un liquide lorsque des gouttes oculaires sont installées dans nos yeux.

Les problèmes d'insuffisance de larmes résultent d'un dysfonctionnement d'une des deux glandes mentionnées ci-haut. Dans la plupart des cas, l'insuffisance lacrymale est due à une déficience des glandes accessoires de base.

Il existe un test simple, le test de Schirmer (du nom de son inventeur) qui consiste à placer de petits papiers filtres à l'intérieur des paupières du bas et à mesurer la quantité de larmes qui se rend à ces papiers filtres. 

L'insuffisance de la fonction d'une ou l'autre des glandes apparaît lors de conditions variées, la plus commune étant la kératoconjonctivite sicca (kérato= cornée de l'oeil; conjonctivite= inflammation de la conjonctive de l'oeil; sicca= sèche) ou sèche.

La rétinopathie diabétique

Environ 10 millions de personnes aux États-Unis souffrent du diabète. Il est important de savoir que le diabète peut affecter et causer des dommages aux yeux.

Heureusement, il y a des façons de prévenir ou de diminuer les dommages aux yeux causés par le diabète. C'est pourquoi il est important que les gens qui en souffrent devraient avoir un examen oculo-visuel complet aussitôt que la maladie est diagnostiquée et ensuite au moins une fois par année.

Des examens oculo-visuels réguliers sont particulièrement nécessaires pour les personnes qui souffrent de diabète depuis au moins 5 ans ou plus, pour ceux qui ont de la difficulté à contrôler leur taux de sucre dans le sang, et pour les femmes enceintes et diabétiques.

La rétinopathie diabétique est potentiellement une maladie oculaire sérieuse causée par le diabète. Elle affecte la rétine -- le tissu nerveux au fond de l'oeil qui transmet les messages visuels au cerveau. Des lésions au niveau de ce tissu délicat peuvent causer des dommages importants voire même la cécité.

La rétinopathie diabétique débute avec une légère détérioration des petits vaisseaux sanguins de la rétine. Des portions de ces vaisseaux gonflent et un fluide s'échappe dans le tissu rétinien au pourtour. Généralement, ces changements dans la rétine ne causent aucun symptôme. Par contre, ils peuvent être détectés par un professionnel entraîné à voir les changements subtils de cette maladie rétinienne.

La rétinite pigmentaire

La rétinite pigmentaire, ou RP, est un terme qui décrit un groupe de maladies héréditaires chroniques et progressives qui peuvent prendre plusieurs formes. La rétinite pigmentaire affecte plus de 100 000 individus au Canada et trois millions de personnes dans le monde. Un individu sur 80 porte le gène de la rétinite récessive, la forme la plus répandue. Le syndrome de Usher, qui est associé à la RP, affecte environ 1 000 personnes au Canada.

La rétinite pigmentaire touche la rétine à l'arrière de l'oeil qui consiste en plusieurs minces couches de cellules nerveuses (les bâtonnets et les cônes). Les cônes qui sont surtout présents au centre de la rétine sont responsables de la vision des détails (l'acuité visuelle) et la vision des couleurs. Les bâtonnets sont concentrés à la mi-périphérie et à la périphérie de la rétine et sont responsables de la détection des mouvements dans notre champ de vision et de la vision nocturne.

La rétinite pigmentaire est caractérisée par une dégénérescence des bâtonnets et des cônes ainsi que par une pigmentation anormale de la rétine. Il y a alors apparence de toiles d'araignées sur la rétine. Le résultat de cette maladie est la cécité nocturne (au début) puis la restriction des champs de vision (vision en tunnel). La cécité nocturne fait en sorte que la personne peut se débrouiller passablement bien en vision de jour, mais aussitôt qu'il fait sombre, la vision devient impossible. Entrer dans une salle de cinéma, par exemple, devient alors un cauchemar! Les symptômes sont de plus en plus importants au fur et à mesure des années.

L'orgelet et le chalazion

Il y a plusieurs petites glandes et conduits de glandes dans nos paupières. (Voir l'anatomie de la paupière ci-bas). Elles peuvent s'infecter ou simplement se bloquer et enfler, provoquant une douleur ou de l'inconfort. Parfois, on peut voir ou sentir un petit nodule. L'orgelet apparaît plus souvent dans la paupière supérieure près du bord de la paupière et des cils (voir illustration), mais peut se retrouver aussi dans la paupière inférieure.

Souvent, l'orgelet résulte d’une infection due à une bactérie appelée le staphylocoque dans un follicule de cil ou dans les glandes associées de Zeis ou de Moll. Le staphylocoque est une bactérie très commune et souvent présente sur la peau. Quelquefois, ces bactéries se reproduisent profusément et provoquent une inflammation. 

L'orgelet se traite de la façon suivante : des compresses d'eau chaude trois ou quatre fois par jour jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement. La plupart du temps, la condition s'améliore après une journée ou deux et est complètement guérie après une semaine.

Corps flottants et éclairs de lumière

Les corps flottants apparaissent comme des points, des lignes, ou des «fils d'araignée» gris ou noirs devant les yeux. Pendant que les yeux se déplacent, les corps flottants se déplacent aussi. Ils ne suivent pas vos mouvements des yeux avec précision, car ils dérivent habituellement quand les yeux commencent ou cessent à se déplacer.

Des corps flottants sont provoqués par des amas ou des petits morceaux de matériaux suspendus dans la gelée vitreuse (appelée humeur vitrée) qui remplit l'arrière de l'oeil. Les corps flottants moulent des ombres sur la rétine sensible à la lumière. C'est réellement l'ombre du corps flottant que vous voyez. Les corps flottants peuvent avoir une variété de causes, certaines sérieuses et d’autres moins sérieuses (voir ci-dessous).

Les flashes sont des sensations de lumière, quand aucune lumière n'est vraiment là. Ils peuvent apparaître autant de lumières lumineuses minuscules ou comme des portions d'éclairs dans le ciel.

Les flashes peuvent se produire quand l'humeur vitrée tire sur la rétine ou la déchire. Ces flashes ne durent habituellement que pendant une seconde ou presque, mais généralement réapparaissent à plusieurs reprises. Ils deviennent plus évidents avec le mouvement des yeux ou dans une salle sombre.

Le décollement de la rétine

Le vitré est un matériel gélatineux qui remplit l'espace à l'intérieur de l'oeil en arrière du cristallin. Avec l’âge, le vitré aura tendance à se liquéfier et peut se crisper. Cela se produit souvent et beaucoup plus tôt dans les yeux qui sont fortement myopes. Cela peut se produire également après des dommages ou une inflammation dans l'oeil.

La rétine est une feuille mince de tissu nerveux sensible à la lumière à l'intérieur de l'oeil. C'est le tissu qui transforme la lumière en un signal électrique envoyé au cerveau.

Quand le vitré se sépare de la rétine, parfois, elle peut la déchirer. Ces déchirures sont souvent petites et placées près de l'avant de la rétine. Les seuls symptômes produits par une déchirure rétinienne sont des flashes et/ou des corps flottants.

N'importe qui avec des flashes ou le début soudain d'un nouveau corps flottant (ou des corps flottants) devrait être examiné promptement par un optométriste. L'optométriste recherchera soigneusement la présence de déchirures rétiniennes.

Un décollement de la rétine est une séparation de la rétine du mur arrière de l'oeil. Quand il y a une déchirure de la rétine, le liquide du vitré peut passer par la déchirure et détacher la rétine. Pendant que le fluide s'accumule, le décollement rétinien devient plus important. Les secteurs isolés de la rétine perdent alors leur sensibilité à la lumière.

Contactez-nous

Clinique de
Joliette
67 Place Bourget Nord
Joliette, J6E 5E3
450 756-1513

Clinique de
St-Jean-de-Matha
204-E Route Principale
St-Jean-de-Matha, J0K 2S0
450 752-0622
Courriel non-valide
Veuillez entrer votre nom
Veuillez entrer votre message
Votre message à été envoyer.
Veuillez vérifier vos informations.
Le serveur ne répond pas!

Contactez-nous par courriel

Si vous souhaitez nous contacter par courriel, nous vous remercions de bien vouloir compléter le formulaire et un de nos représentants vous contactera sous peu.